Perdre quelque chose et trouver quelqu'un -PV Miranda-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Perdre quelque chose et trouver quelqu'un -PV Miranda-

Message par Elie le Sam 13 Déc - 15:38

Le vent souffle avec tendresse sur les visages s'aventurant dehors, leur lissant la peau et leur soufflant une berceuse à l'aide de feuilles mortes et de déchets trainants par-ci par-là. Le soleil tape sur le dos des gens, évitant de frapper leur tête pour que leur journée reste agréable. Beaucoup d'humains foulent le sol dure des trottoirs, le sol tendre des carrés d'herbe, le sol rugueux des parcs. Certains s'assoient sur un banc, fait d'un bois déformé par des mots gravés au couteau. Quelques traitresses échardes s'amusent à piquer les mains des malheureux qui les écraseraient par mégarde. D'autres préfère se caler dans un bistrot sur un tabouret en parfait bois vernis, ou encore s'installer sur la terrasse d'un café dans une chaise design en plastique accommoder. Mais peu importe où ils s'assoient, où ils posent leur pieds: Cela reste une belle journée. Alors pourquoi elle reste là à pleurer cette petite? Elle est seule, au milieu du parc. Sa journée avait bien commencée pourtant. Le vent lui soufflait au visage avec tendresse. Le soleil lui réchauffait le dos, en faisant attention à ne pas lui cogner la tête. Ses parents étaient partis travailler tôt le matin et elle en avait profiter pour sortir dehors. Sur le chemin, elle avait été distraite par une colonie de fourmi avec qui elle à joué pendant un quart d'heure. Elle ne s'était pas posé la question de savoir si les passants la trouvaient étrange, cette gamine de 5 ans qui s'amusait avec des fourmis. Elle connaissait par coeur l'emplacement d'au moins 4 fourmilières dans la ville et aimait bien leur rendre visite, tout en faisant attention à ne jamais les écraser. La plupart des enfants n'avaient pas ce genre de hobbies, mais il n'y avait rien de mal dans cela. Après avoir finit de regarder les fourmis ouvrières, elle avait repris son chemin, jusqu'au parc où elle est actuellement en larmes. Après plus d'un heure au parc, elle s'en était rendu compte: Son Kabu, il n'était plus avec elle. Elle l'avait pourtant porter toute la matinée. Et puis plus de louveteau. Disparu. Elle se retrouvait seule. Sa peau était devenu dure, comme chaque fois qu'elle ressentait une émotion forte. Comme le jour où elle avait vu Kabu pour la première fois. Désespérée, elle avait tenté de le retrouver mais sans succès. Elle se sentait si triste! Elle était minuscule, au milieu du monde qui passait sans même la voire. Elle était comme une larve entre une armée de fourmis.
avatar
Elie

Messages : 69
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 17
Localisation : Pas très loin.

Voir le profil de l'utilisateur http://audeladecemonde.clicforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdre quelque chose et trouver quelqu'un -PV Miranda-

Message par mirranda le Lun 29 Juin - 16:14

Je venais de me réveiller et le soleil brillait dans le ciel, quand je regardais mon réveille il était 8 heures du matin. Je sortais de mon lit, glissais mes pied dans mes pantoufle et sorti de ma chambre pour me diriger vers les escaliers. Mes parent devaient déjà être levés a cet heures ci et ils vont devoir aller travaille. Hier c'était mon anniversaire et ils n'ont pas fait beaucoup d'effort, ils avaient crurent que si je pleurais après avoir eu leur cadeau c'était par ce que j'étais émue. Bande d'imbéciles irrécupérable, vous ne me connaissez vraiment rien de moi. Vous prétendez être mes parents mais vous ne savez pas même pas qui sont mes amis et si j'ai un petit copain. Vous ne savez pas non plus ou je vais le soir après le cours. Heureusement que la journée d'hier est terminé. Un nouveau Jour commence et je compte bien en profitée avec... Personne, Nina n'est pas la en ce moment. Arrivée en bas une surprise m'attend, ma tante était là. J'allais la voir: "bonjours tatie, que fait tu ici?" elle me répondait: "bonjours Mirranda, je suis venu pour ton anniversaire, mais si tu n'es pas contente de me voir je peux partir." ma tante ne m'aimait pas je le savais car je l’avais entendu dire que n'aurais jamais dû venir au monde. Moi non plus je ne l'appréciais pas, et tout comme elle je faisais semblent de l'aimée. "Non reste et vient boire un café." dis-je, mais en réalité je voulais lui dire de partir. "Merci je veux bien, tien c'est pour toi." elle me tendait une laisse, au bout un joli petit chiot. Elle éternuait, c'est vrai qu'elle était allergique au chien, je n'y croyais pas une personne que je n'aimais et qui partageait ce sentiment faisait plus d'effort que mes propre parent. Je prenais le chiot et la remercia: "merci c’est trop gentille, dis-moi c'est un mal ou une femelle? Et il ou elle a un nom?" Elle me répondait: "c'est un mal et non il n'a pas de nom, tu lui en donneras un par contre il faut qu'il commence par un P." "D’accord" lui dis-je et je partie dans ma chambre, avec le chien. P, P, P... Papillon, non. Pascal, non plus. Patric ba pas pour un chien. Je m'habillais à la vitesse de l'éclaire. Il faisait beau aujourd'hui donc je m'étais permis de me mettre en short et en teeshirt mais je mettais quand même une veste par-dessus. Je voyais que mon chien jouait avec mes affaires. "Non, non, non lâche ça tout de suite." il avait dans sa mâchoire mon film préféré que je regardais depuis toute petite. Une idée me vient dans ce film il y avait un chien qui s'appelait Puka. Sa te vas Puka? Je recevais juste un aboiement de sa pars, bon bas tu t'appelleras Puka maintenant. Je redescendais en bas et prévenus à Marie que je sortais, puis partais. Pour une fois je n'avais pas pris mes rollers. Grrr... C'est ce que faisais mon ventre, c'est vrai qu'avec tout ça je n'avais pas pris mon petit déjeuner. Je passais devant la boulangerie et m'arrêtais, je pris deux petits pains au chocolat et sortais. Je me dirigeais vers le bar de Bertrand. J'arrivais et entrais, il y avait toujours le bruit de la cloche qui retentissais quand la porte s’ouvrais. "Salut Bertrand, ça va aujourd’hui?" lui dis-je. Il me répondait: «salut Mirranda, oui oui et toi? Ça fait longtemps que je ne t'ai pas vu. Dis-moi, que veut-tu?" je m'assaillais sur un grand tabouret du bar. "Oui c'est vrai que j'étais occupé en ce moment. Je pourrais avoir un chocolat chaud, j'ai oublié de déjeuner aujourd'hui. Dis-moi tu as quelque chose à manger pour mon chien' Puka?" "Oui tout de suite. Ton chien? Depuis quand ta un chien toi? He... Oui j'ai quelque chose pour lui, je lui donne." me dit-il en se penchant du contoire. "Merci, depuis ce matin hier c'était mon anniversaire." lui répondis-je.il me donnait mon chocolat et partait chercher de l'eau et des croquettes de son chien pour y donner à Puka. Je mangeais et buvais vite mes pants et mon lait puis partais après avoir laissais des sous sur le bar. Je criais a Bertrand de garder tout c'était pour la nourriture du chien. Je courrais un peu avec Puka jusqu'au parc. Dès arriver je lui remettais sa laisse car un panneau indiquait qu'il fallait garder nos chien attacher. Je continuais à avancer en passant à cette matinée. Puis je voyais que Puka s'amusait avec quelque chose, j'allais voir c'était une petite peluche. L'enfant qui l'avait perdu devait être bien triste. Je la mise dans mon sac et me rénettais à marcher. Je m'arrêtais en voyant une fillette qui pleurait, elle devait avoir 4 ou 5 ans. Je m'approchais d'elle et lui dit: "pourquoi pleur-tu?" En lui tendent un mouchoir. Mais que faisait-elle toute seul ici? Où ses parents étaient-ils passés. Je repris la parole: "dis-moi tu es toute seul? Tes parents sont où?" cette petite fille m'inquiétais et je ne pouvais pas la laisser toute seul. Je m'assaillais à côté d'elle. Puka t'en cas lui s'amusait autour de la fillette:"Puka arrête, vient ici. Mais il ne faisait rien et restait vers elle.

avatar
mirranda
Admin

Messages : 52
Date d'inscription : 06/09/2014
Localisation : dans les ténèbres pour aller chercher l'élue de mon cœur.

Voir le profil de l'utilisateur http://unepourlavie.bbconcept.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdre quelque chose et trouver quelqu'un -PV Miranda-

Message par Elie le Mar 24 Nov - 20:01

Elle était seule, au milieu du parc. Sans qu'elle en ait vraiment conscience, sa peau avait durcit pour mieux se protéger de toute menace extérieur. Elle était bien seule, bien perdue, bien triste. La gamine pleurait en hurlant, comme le font encore certains enfants à cet âge. Cinq ans. C'était jeune pour se balader dans une autre ville seule, acheter sa nourriture seule, prendre le bus seule. Pour ce dernier point, il est vrai que beaucoup d'enfant de son âge faisait la même chose pour aller à l'école s'ils étaient d'une autre ville que celle du bâtiment primaire. Mais Elie n'allait pas à l'école, pas depuis le début de cette année scolaire. Elle y retournerait l'an prochain, ayant été renvoyée pendant un an. Cependant, ce n'était pas la pédagogie qui la préoccupait. Seul Kabu comptait.

«Pourquoi pleures-tu? »

Elie s'arrêta net de hurler, reniflant et gémissant bruyamment. Une grande fille fille se tenait devant elle, un mouchoir à la main. La petite refusa ce présent d'un geste désinvolte, ne voulant rien d'autre que sa peluche. Même si c'était impoli, elle ne répondit pas à la question. Elle ne voulait pas de questions, elle voulait Kabu. Elle ne prit même pas la peine de regarder la grande personne dans les yeux, préférant se remettre à pleurer.

« Dis-moi, tu es toute seule? Où sont tes parents? »

Insista l'inconnue. Elie allait continuer à l'ignorer, comme la petite fille mal élevée qu'elle était. Mais ses pleurs cessèrent de nouveau quand un petit chien vint lui tourner autour en aboyant. Sa maitresse le rappela à l'ordre, mais le petit animal ne s'en souciait guère. Oubliant son soucis, Elie esquissa un sourire et caressa le petit chien avec un hypocrisie innocente. Se souvenant de la présence de la jeune femme, elle leva la tête, l'air boudeur.

« Kabu l'a disparu. Je m'en fiche mon papa et ma maman, je veux Kabu. »

Grogna Elie d'un ton enfantin désagréable. Cette fois-ci, elle prit le temps d'examiner son interlocutrice, toujours en câlinant le chien. L'inconnue était grande du point de vue de la petite. Ses longs cheveux châtains se dégradaient sur une peau bronzée.

« Vous z'êtes jolie »

Reprit Elie d'un air indifférent, d'avantage concentrée sur le canin qui jouait. Mais c'était pourtant vrai. Elle trouvait cette fille belle, surtout ses yeux.  Elle avait un certain don pour changer de sujet sans vraiment s'en rendre compte. Ses pleurs étaient taries, mais elle grelottait toujours.
avatar
Elie

Messages : 69
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 17
Localisation : Pas très loin.

Voir le profil de l'utilisateur http://audeladecemonde.clicforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdre quelque chose et trouver quelqu'un -PV Miranda-

Message par mirranda le Dim 16 Oct - 15:25


La petite fille refusa mon mouchoir d’un geste très compréhensible. Je le range dans mon sac. La petite devais se méfier des gens qu'elle ne connaissait pas. En fait elle faisait comme si je n'étais pas là. La jeune fille avait l'air d'être perdue mais en même temps elle donnait l'impression qu'elle savait où elle allait. Mon petit Puka quant à lui se faisait dorloté par la fillette. Ce qui à mon grand bonheur fit retrouver le sourire à la gamine. Elle me regardait à peine et me répondit :

« Kabu l'a disparu. Je m'en fiche mon papa et ma maman, je veux Kabu. »

Quoi ? Elle ne voulait pas de ses parents, mais toute personne de son âge se retrouvant seule voudrait ses parents. Elle, elle ne les réclamait pas. En réalité elle s'en foutait de voir ses parents. La petite fille voulait son… '' Kabu" ? Cette petite m'avait lancé un mot, mais qu'est ce que c'était ce Kabu ? C'était peut-être son ami imaginaire. Tout les enfants de son âge en avait un. Mais le plus inquiétant restait qu'elle était toute seule et qu'elle n'était sûrement pas venue sans ses parents.

La petite me coupa net dans mes pensées par cette phrase : « Vous z'êtes jolie »

Il était rare que l'on me dise que j'étais jolie. En fait, je crois qu'à part Marie et Nina il n'y avait personne. Je restai statique quelques secondes avant de reprendre mes esprits.

Ce qui me rendais heureuse et qui faisais que mes yeux étaient roses n'était pas la chose qu'elle m'avait dit, mais qu'elle souriait en jouant avec Puka. La regarder jouer avec mon petit chien me faisait sourire. Mais une question me trottait dans la tête.

« Petite ! Qu'est ce que Kabu ? Et comment t'appelles-tu ?

Je continuais à la regarder en attendant sa réponse, mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle me réponde. C'était une petite fille. Elle ne devait pas faire vraiment attention aux autres, mais je ne pouvais pas la laisser pleurer toute seule dans le parc. Alors je restais là à la regarder jouer avec Puka., qui lui s'amusait autant que la jeune fille.
avatar
mirranda
Admin

Messages : 52
Date d'inscription : 06/09/2014
Localisation : dans les ténèbres pour aller chercher l'élue de mon cœur.

Voir le profil de l'utilisateur http://unepourlavie.bbconcept.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdre quelque chose et trouver quelqu'un -PV Miranda-

Message par Elie le Dim 23 Oct - 20:41

La petite était ravie que le chien veuille bien jouer avec elle, et s’amusait à le faire tourner en rond. Cependant elle n’oubliait pas sa précieuse peluche. C’était bien le seul ami qu’elle avait, n’allant plus à l’école jusqu’à l’année prochaine. Mais bientôt, une phrase de la grande personne la coupa dans son moment de jeu. La bambine ne voulait pas y faire attention, préférant jouer avec le chien, mais comme elle parlait de Kabu, elle se trouvait finalement vivement intéressée, et prête à crier sa peine :

 

« Kabu c’est mon ami. C’est un petit loup tout gris, et il a un nez tout noir. Mais il a disparu… Je l’ai fait tomber. » dit-elle alors que les larmes lui montaient aux yeux de nouveau.

 

Elle allait continuer de pleurer, mais se rappela que l’adulte lui avait poser une autre question : Comment elle s’appelait. Elie savait comment elle s’appelait, évidement.

 

 « Et moi je m’appelle Fenan…. Fere… Férenandaiz, Fernandez. Oui, c’est ça : Fernandez. Même que j’ai appris à l’écrire. »

 

La petite préférait dire son nom de famille, pour montrer qu’elle était capable de le retenir parfaitement bien. Elle avait encore du mal à le prononcer, certes, mais elle avait tout de même cette fierté, qu’ont d’ailleurs la plupart des enfants, à surexposer tout ce qu’elle savait et apprenait. Il y a quelque jour, sa mère avait pris un peu de son temps pour lui apprendre à écrire au moins son nom, et depuis la petite aimait se présenter avec son nom de famille.

 

Elle baissa la tête de nouveau vers le petit chien, se désintéressant de l’adulte, et ne prenant même pas la peine de lui demander son nom en retour. Elle était quelques peu mal élevée, même pour une gamine de cinq ans.
avatar
Elie

Messages : 69
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 17
Localisation : Pas très loin.

Voir le profil de l'utilisateur http://audeladecemonde.clicforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perdre quelque chose et trouver quelqu'un -PV Miranda-

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum