Résignation (RP Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Résignation (RP Libre)

Message par Elie le Dim 23 Avr - 18:59

Il attendait là depuis déjà une heure, mais personne ne semblait vraiment s'intéresser au filet de sang qui coulait de sa bouche. Pour une fois que ce n'était pas lui qui avait frappé le premier ! Bon, d'accord, il l'avait un peu cherché... Mais c'était l'autre type qui était ivre, pas lui ! Il ne comprenait même pas ce qu'il fichait là, un peu de désinfectant et de sparadrap suffiraient, il n'avait qu'à aller en chercher chez son ami Harold. Mais, évidemment, ce bougre était avec sa femme, et dans ce cas là, hors de question de l'accueillir, tout ça parce que madame le trouvait rustre et ne voulait pas d'un délinquant dans son appartement. Gotha ne portait pas cette bourgeoise dans son coeur, mais Harold ne semblait toujours lui trouver que des qualités... Enfin, il se retrouvait donc obligé d'attendre à l'hôpital pour une blessure anodine due à une bagarre qu'il n'avait même pas provoqué.

De mauvaise humeur, il restait planté là uniquement parce que c'était toujours mieux que d'aller encore en garde à vue pour "troubles à l'ordre publique", comme c'était souvent le cas. Il soupira, tandis que le monde autour de lui s'agitait et commençait sérieusement à l'exaspérer. Comme beaucoup de gens, il n'aimait pas l'hôpital, pour les même raisons que la plupart de ces gens : Trop de blanc, une ambiance glauque, des odeurs pas très agréables, et bien évidemment, des malades un peu partout. Il n'avait qu'une envie, c'était sortir son paquet de cigarette, ne se préoccupant pas plus que ça de sa santé, mais on l'avait déjà réprimandé un quart d'heure plus tôt pour ça, parce que, évidemment : On était dans un hôpital. Cela lui faisait une raison de plus pour ne pas aimer cet endroit. Sans compter qu'on lui passait toujours devant, parce qu'il y avait toujours des cas plus graves que lui. Il avait quelques égratignures, évidemment que des tas de personnes étaient dans un état pire que le sien, mais quand même, du désinfectant et un sparadrap, ça mettait à peine cinq minutes ! Exaspéré et ne voulant pas y passer la journée, il tenta auprès d'un médecin qui passait :

"Heu, s'cuser moi, je vais devoir attendre encore combien de temps là ? Parce que j'attends depuis déjà une heure et...
- Ecoutez monsieur, on est débordé, vous n'êtes pas une urgence donc patientez encore quelques instant s'il vous plait, quelqu'un va venir s'occuper de vous d'un moment à l'autre.
- D'un moment à l'autre ? Hé, ça fait une heure que je poireaute ! J'ai juste besoin de pansements et c'est tout, vous avez bien du personnel pour faire ça rapidement, non ?
- Si votre cas est si facile, pourquoi ne pas rentrer chez vous et faire ça vous même ? Si vous n'avez pas le nécessaire, les pharmaciens de la villes seront ravis d'avoir un achat en plus sur leur chiffre d'affaire. Maintenant si vous voulez m'excuser, je n'ai ni le temps de faire des petits pansements, ni le temps de parler avec vous. Bonne journée.
- Hé, ho, attendez !"


Il l'attrapa par le bras, et celle-ci se défendit aussitôt en le repoussant violemment.

"Vous allez-vous calmer ?! Restez assis tranquillement sur une chaise comme tout le monde, ou je demande à la sécurité de vous virer.
- Ben vous êtes gentille pour un docteur..."


Elle s'en alla en lui lança un regard noir, visiblement pressée. Malgré la tentation, Gotha n'en rajouta pas, sachant qu'il ferait mieux de rester tranquille. Il avait beau parfois manquer de maturité, il savait pertinemment que même la blessure la plus anodine pouvait dégénérée avec son mode de vie. Il s'était récemment procurer de nouveaux vêtements, donc son statut n'était pas forcément visible, mais il ne demandait quand même pas la lune. Résigné, il se rassit, et attendit avec une mauvaise foie volontairement apparente tandis que les gens autour de lui continuaient à s'agiter. Ses réflexes de voleur le poussèrent à observer ce qui l'entourait, lorgnant parfois sur quelques proies qui semblaient faciles : Portefeuille en évidence, sac à main hors du champ de vision de son propriétaire, ou montre de valeur. Mais déjà qu'il sortait d'une bagarre, si en plus on le prenait sur un vol, sans compter les caméras de surveillance de l'hôpital, il était bon pour un retour à la gendarmerie, ce dont il n'avait pas spécialement envie. Il devait se tenir tranquille, se tenir tranquille, pas d'excès surtout... Mais c'était dur, plus particulièrement quand on l'avait préalablement énervé. Décidément, c'était parti pour être une mauvaise journée... En ayant assez d'attendre, il entreprit de se lever et de marcher inutilement dans le hall, trouvant qu'il était plus distrayant de tourner en rond plutôt que de rester affalé sur une chaise.
avatar
Elie

Messages : 74
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 17
Localisation : Pas très loin.

Voir le profil de l'utilisateur http://audeladecemonde.clicforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résignation (RP Libre)

Message par mirranda le Lun 31 Juil - 8:35

C'était déjà l'après-midi, la mâtiné était passée bien vite. En même temps je l'avais passée avec mon père. Il était souvent pris par son travaille, mais cela n'empêchait pas qu'il m'aimait et qu'il faisait en sorte de passer un maximum de temps avec. Depuis mon accident il avait fait beaucoup de choses pour moi. Il avait apris la langue des signe, et pour me faciliter la vie il avait fait beaucoup d'efforts et de sacrifices. Ce n'était pas le cas de ma mère. Disons que l'on avaient pas une relation remplie d'amour. C'était un peu comme une belle-mère dans les film. Elle ne me portait pas dans son coeur, comme si je n'était pas sa fille. Je ne comprenais pas cette façon qu'elle avait a agir avec moi, pourtant quand j'étais petite elle se était comme une vrai mère. Alors pourquoi ce changement ? Même il y a encore 4 ans elle prenait soins de moi. Depuis cette accident toute ma vie a changer : la relation avec ma mère, je ne peux plus ni parler ni chanter, et au départ je n'allais même plus à l'école et même encore aujourd'hui je loupe certaines journée. J'ai perdu beaucoup d'amis. Seule les vrai sont restée. À vrai dire il m'en reste 2 , Lidia et Riven. Je les vois encore aujourd'hui, sans eux je n'aurais pas survécu à ce combat. Chanter était ma passion. Quand j'y penses si je devais sacrifier toutes les années qui me reste à vivre se serais pour chanter une dernière fois. Oui je sais c'est un peu égoïste envers les personne qui m'ont aider mais chanter c'était ma force de vivre, maintenant ce sont les personnes que j'aime qui le sont.

Bon arrêtons de parler de ça, aujourd'hui j'ai un RDV à l'hôpital. Un petit examen de routine pour savoir si tout va bien. Je dois y aller régulièrement depuis mon accident. Normalement c'est mon père qui m'emmène, mais aujourd'hui il ne peut pas, alors c ma mère. Et c'est l'heure de partir, je l'a chercha un peu partout dans la maison mais impossible de la trouver ! Mais où est-elle ? Tient ! Il y a un papier sur le frigo : "je suis parti courir avec des amies, je rentres dans environ 3h".
3 heures ? Elle avait oublié. Encore... Bon c'est pas grave, je vais y aller en bus. Mon sac fait je partis de la maison en courant. Je pris le bus à temps. Quand j'arrivais à Dehli je me remis à courir, je n'étais pas en avance. Bien au contraire.

Je me dépêcha de rentrer dans l'hôpital. Et par cette hâte, sans le vouloir je percuta une personne et lui tomba dessus. Nous étions étalé sur le sol, je releva directement. Je vis que ce jeune homme saignait au niveau de la bouche. J'ai crus au c'était par ma faute. Je resta immobile, devant lui. Je ne savais pas su je devais partir en courant ou rester ici.


Dernière édition par mirranda le Dim 15 Oct - 13:09, édité 1 fois
avatar
mirranda
Admin

Messages : 57
Date d'inscription : 06/09/2014
Localisation : dans les ténèbres pour aller chercher l'élue de mon cœur.

Voir le profil de l'utilisateur http://unepourlavie.bbconcept.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résignation (RP Libre)

Message par Elie le Lun 31 Juil - 15:11

Il s’était bien vite lassé de faire les cents pas, et après quelques ruminations, se redirigea vers les chaises pour s’assoir, probablement afin de fulminer encore plus pour finalement se relever plus tard en perdant de nouveau patience. Gotha gérait plutôt mal son manque de sang-froid, et ce malgré le fait qu’il approchait petit à petit de la trentaine. Mais il n‘eut pas le temps de finir de traverser le hall, se faisant percuter de plein fouet par quelqu’un qui le projeta au sol. C’était quoi ça encore ? Il avait déjà eu son lot de bagarre là, il n’était pas vraiment d’humeur aux embrouilles. Il émit un petit grimacement, le choc ayant réveillé la légère coupure qu’il avait au bras, et qui était la cause de son attente interminable dans ce fichu hôpital.

Il stoppa un geste qui aurait pu être violent en voyant que ce n’était rien de plus qu’une adolescente, semblant elle-même un peu sonnée par la chute, restant immobile après s’être relevée. Bon d’accord, il n’allait quand même pas s’en prendre à une gamine juste parce qu’elle n’avait pas regardé où elle mettait ses pieds… Mais quand même, il n’avait pas besoin de ça. Gotha se releva en soupirant, ne pouvant contenir un regard noir vers la jeune fille. Par pur réflex, il l’observa de haut en bas pour voir ce qu’elle pouvait bien avoir de valeur sur elle, bien qu’il n’ait pas l’intention de commettre un vol maintenant, ce n’était franchement pas le moment. Mais quand on avait pris des habitudes de voleur depuis des années… C’était difficile de s’en défaire.

« T’excuses pas surtout. »
Grommela-t-il devant son silence absolu.

Il remarqua alors que le hall de l’hôpital était rempli, et que leur chute avait attiré des regards curieux. Bien, il ne manquait plus que ça, avec la chance qu’il avait, on allait croire que c’était lui qui l’avait agressé. Il regarda derrière elle, comprenant qu’il avait visé juste en voyant un gardien s’approcher avec un air suspicieux. Il avait bien vu que c’était elle qui lui était rentré dedans, non ? Et pourtant, c’était encore lui qu’on regardait avec suspicion, tout ça parce que lui il avait l’air d’un type louche sortant d’une bagarre. Il songea à choisir des vêtements de riche pour son prochain vol, on le prendrait peut-être moins pour un délinquant.

« Un problème ? Questionna le gardien de l’hôpital.
- Tout va bien, merci.
- Et la demoiselle ?
- J’vous dit que ça va, vous avez bien vu : Elle m’a percuté, on est tombé. Pas vrai ? »


Il se tourna vers la jeune femme, s’attendant à ce qu’elle confirme ses dires. Parce que c’était bien ce qui s’était passé, il n’avait rien fait là ! Mais le gardien avait ses raisons de se méfier de lui : Il commençait à le reconnaitre, ce n’était pas la première fois que Gotha causait du trouble à l’hôpital, il l’avait lui-même viré plus d’une fois. L’homme aux cheveux bleus se fit la réflexion qu’il n’aimait définitivement pas cet endroit.
avatar
Elie

Messages : 74
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 17
Localisation : Pas très loin.

Voir le profil de l'utilisateur http://audeladecemonde.clicforum.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résignation (RP Libre)

Message par mirranda le Dim 15 Oct - 15:36

Ce jeune homme était à deux doigts de me frapper, mais forte heureusement, autant pour lui que pour moi, il s’était arrêté de le faire au moment où il me vit. Il n’avait pas l’air très amical. De plus il me dévisagea d’une façon fortement désagréable, comme si je n’étais qu’un être insignifiant.

J’avais l’aire stupide à rester là sans rien faire, en même temps ce n’étais pas comme si je pouvais faire grand choses, je ne pouvais sortir aucun mot de ma bouche. Mais je devais m’excuser, cela devais paraître très mal polie de ma part de ne pas m’excuser. Comme cela pouvait être très agaçant de ne pas pouvais parler. Ce long silence durait déjà trop longtemps. Mais il le coupa en me disant : « T’excuses pas surtout. »

Et voilà je passais pour une personne mal élevé. Je ne savais pas quoi faire j’étais un peu paniquer. Je cherchai mon cahier et de quoi écrire. Par la précipitation je les fis tomber. Dès l’instant où ils atteignirent le sol je m’empressais de les récupérer.
C’était à ce moment-là que le gardien de l’hôpital venu  nous interpeller. Il était vrai que l’on avait fait du remue-ménage. Il s’en suivit d’une discussion entre les deux hommes. J’écoutais partiellement leur discussion tout en écrivant dans mon cahier, oui cela pouvait donner l’impression que la situation dans laquelle je m’étais fourré ne m’intéressait guère.

Après cette discussion assez courte le jeune garçon se tourna vers moi. Je finissais d’écrire les quelques mots qui me manquais, pour leur montrer ce qui était écrit :
« Je suis désoler de vous avoir bousculé, je me nomme Sarah et je suis muette je ne peux donc pas vous présenter mes excuse oralement. Pour ce qui s’est passé c’est exactement ce que ce jeune homme vous a dit. »
Je leur laissa le temps de lire ce que j’avais écrit avant d’éloigner le cahier d’eux.
avatar
mirranda
Admin

Messages : 57
Date d'inscription : 06/09/2014
Localisation : dans les ténèbres pour aller chercher l'élue de mon cœur.

Voir le profil de l'utilisateur http://unepourlavie.bbconcept.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Résignation (RP Libre)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum